que des a priori, l'entree en Ukraine... que du bonheur!

Apres quelques hesitations pour retrouver mon chemin depuis Hajduszoboszlo en Hongrie, me voila lance vers Sahony le poste frontiere de l'Ukraine.
Les douaniers sont sympas. apres deux heures d'attente a 35 C, le blouson de cuir FXRG sur le dos, je perds des litres d'eau mais j'apprecie ce passage de frontiere plutot facile .
mais qui a fixe ce p... de selecteur de vitesse ? cette fois-ci c'est moi ! je pensais l'avoir serre comme une mule, mais visiblement j'ai du utiliser la meme technique de la clef a laine. quelle erreur ! demain matin, il faut que je resserre avec un outil plus adapte, peut etre meme ajouter de la loctite. cela a failli etre le second!
la route qui mene de la frontiere a L'ViV est superbe. Elle passe de la plaine tres gorgee d'eau a un paysage de montagnes rondes et tres verdoyantes, tres differentes des montagnes suisse ou autrichienne.
l'entree des premiers villages sont marques par des enormes nids de cigognes au sommet des poteaux telegraphiques. Dans ce paysage aux habitats de petites tailles, scintillent les toits des eglises orthodoxes.
l'anecdote du jour : un controle de police m'a vallu une cotisation - pour les veuves de la Police -  : 100 euros pour un depassement de vitesse, 70 au lieu de 50. Franchement sans appareil de mesure, ca sentait le piege.
Vu l'etat d'applatitissement des moustiques sur mon parebrise, n'importe quel mancheau aurait pu affirme que je roulait au moins au double. J'ai du donner tout ce que j'avais sur moi : 20 USD. Le Policier occupe par sa negociation avec moi, reussit dans sa casemate a controler la vitesse d'un groupe entier de motards etrangers qui arrivait vers nous. Eux aussi avaient l'air d'aller vite ... rien qu'a leur tete.
 
La vie nocturne a LVIV est active, la temperature s'y prete, les photos vous raconteront le reste,